Ce blog est dédié aux amis de MFRE (Marie-France Richard-Eliet), qui souhaitent partager leurs souvenir d'elle - Comment ça marche ? - Message d'accueil

jeudi 5 juillet 2012

Message de Constance

Mon amie d'enfance, Constance, qui a côtoyé la famille Richard abondamment à Limoges, disons entre 1982 et 1985, m'envoie ce jolie mot, qu'elle m'autorise à diffuser ici. Merci Constance.

[...]

Je dois dire (honteusement) que la première idée qui m’est venue à l’esprit en lisant ton mail a été
de me dire que j’aimerais bien qu’un de mes deux fils parle un jour de moi [comme] tu le fais en évoquant MFRE... autant te dire que pour le moment ce n’est pas le cas  ;-) mais je ne désespère pas (l’âge venant).

Il faut dire aussi que ta mère était une figure très marquante, une telle personnalité et originalité ! Elle ne rentrait dans aucune case !...ce qui, quand j’avais 15 ans, me fascinait et m’intimidait un peu en même temps.

Son trait de caractère le plus frappant pour moi à l’époque, quand nous étions ados donc, c’était
la générosité : la porte était TOUJOURS ouverte, que nous soyons deux ou dix à rappliquer pour un café, un diner, un réveillon...

Je mesure aujourd’hui, ayant 3 ados (boulets, bouches inutiles etc...) qui ont eux même plein d’amis, le niveau de coolitude de MFRE sur la question.

[...]

Nous reparlons de temps en temps de ta Maman.
La photo sur le site est très belle et le poème... waouh...

Aucun commentaire:

Publier un commentaire