Ce blog est dédié aux amis de MFRE (Marie-France Richard-Eliet), qui souhaitent partager leurs souvenir d'elle - Comment ça marche ? - Message d'accueil

lundi 9 juillet 2012

bout de mur et bout de miroir

Salut mon frère et merci pour cette initiative,
je crois qu'on a été beaucoup à penser à ces 10 ans écoulés et à constater ce manque toujours vif.
Je me dis souvent qu'en ce qui me /nous concerne, c'est normal, MFRE c'était notre mère, mais je constate aussi souvent la place qu'elle a occupé dans la vie de plein d'autres gens, qui ont la gentillesse de me le rappeler
(comme Mahinda et Marielle il y a quelques jours encore, ce qui me fit venir les larmes aux yeux malgré moi).

J'ai replongé dans les photos, en voici 2 arbitrairement associées :


















un coin de mur
du "salon du bas" de la rue Alsace-Lorraine, qui ouvrait sur le jardin, une pièce pas trop envahie d'affiches, mais souvent ça commençait par une image coincée dans l'interrupteur.
Dans ce salon je me souviens qu'on s'est retrouvés à une dizaine, à plier la lettre du Cercle Gramsci sur la table, et faire les envois aux abonnés.
Une activité (pliage/expédition) que j'ai répété avec naturel bien des fois, pour d'autres publications militantes et indépendantes... encore un atavisme je suppose.
(au fait, le frigo en photo, ce n'était pas av. Garibaldi, mais rue Alsace-Lorraine. A Garibaldi on ne voyait plus la porte du mini-frigo sous les papiers aimantés)

Une autre photo, prise par maman, chez toi
(on reconnaît le miroir)
MFRE se balladait souvent avec un appareil photo jetable, pour saisir des incongruités du paysage, pour le souvenir de moments passés avec des amis, pour la beauté du geste (ce jour ou ce soir-là, je me dis qu'elle devait se trouver pas trop mal, car je la trouve belle sur cette photo malgré le flash qui la masque)

C'est tout pour aujourd'hui,
bises
Lénon
--
C'est toujours ça de pris sur les nuages du réseau : http://toujoursca.wordpress.com

Aucun commentaire:

Publier un commentaire